Comment calculer les charges de la gestion immobilière ?

la gestion immobilière

Afin de pouvoir maîtriser les coûts endossés par la gestion immobilière de son patrimoine, plusieurs solutions sont possibles et sont à envisager avant d’investir dans le marché de l’immobilier. Si le syndic de gestion de copropriété apparaît comme une solution, elle n’en est pas moins coûteuse.

Les charges locatives et les charges de notaire

La gestion locative entraîne des charges. Cela désigne tout ce qui est mis en œuvre une fois que la location est entrée en vigueur. Que ce soit les réparations, les quittances, les loyers, les impôts, les charges, etc., il faut que le propriétaire prenne en considération l’ensemble de ces dépenses afin de calculer l’ensemble de ces charges. Cette gestion peut être effectuée par un tiers extérieur, qui bien évidemment sera un investissement et un gain de temps pour celui qui possède le logement. Pour ce qui est des démarches administratives, des charges de notaires sont aussi à prévoir et ne sont pas des moindres.

Et les charges de copropriété ?

Les charges de copropriété ne sont pas négligeables. L’ascenseur, le gardien de l’immeuble, le nettoyage des parties communes et les parties extérieures nécessitent l’intervention de professionnels qui ont un coût. Ces charges reviennent aux différents propriétaires et peuvent parfois être importantes. Cela peut être le cas pour les ravalements de façades ou la mise en place d’un parking. L’ensemble des travaux importants reviennent toujours à la charge des personnes en possession des logements. Ainsi les charges de copropriété intègrent elles aussi le calcul.

Une solution : le syndic immobilier

Une des solutions qui s’offre à vous pour gérer au mieux vos rapports avec votre logement et vos locataires est le syndic immobilier. On le nomme plus souvent le syndic de gestion de copropriété. Originellement, c’est une personne physique ou morale représentant l’ensemble des copropriétaires d’un immeuble, d’une résidence, etc. Elle est donc chargée de la représentation du syndic immobilier. Elle vous permet de gagner du temps et d’éviter tous les dialogues un peu fastidieux avec les locataires. Cependant, elle représente des frais à prévoir dans les charges locatives. Engagé pour une durée de 3 ans, ce syndic de gestion de copropriété est titulaire d’une carte professionnelle qui lui donne des compétences mais aussi un coût. Charges de notaire, charges locatives et charges de copropriété sont autant de frais à calculer avant de bien se lancer dans la gestion immobilière.

__________________

Sites utiles :

www.explorimmo.com

www.seloger.com

www.infos-immobilier.fr